Infos Parents


Vacances et congés scolaires pour l'année 2021-2022

  • Ascension : jeudi 26 mai 2022
  • Pentecôte : lundi 6 juin 2022
  • Vacances d'été 2022 : dès le lundi 4 juillet

Vous trouverez la version imprimable ici.

Source : www.ge.ch


Le projet de réforme du Cycle d'Orientation (CO22)

Le Cycle d'Orientation (CO) constitue une période très importante dans le parcours de formation des élèves. Au terme des trois années qui le composent, les jeunes s'engagent sur la voie d'une formation professionnelle ou d'une formation générale (Collège, école de culture générale) : chacune d'elle permet d'obtenir des diplômes qui ont leurs spécificités (AFP, CFC, maturité professionnelle, maturité gymnasiale, etc.). Un projet de réforme du CO a été élaboré afin de valoriser les compétences de tous les élèves, qu'ils aient des difficultés ou de la facilité, et de renforcer leur orientation.

Pour que la période de formation du CO permette d'atteindre les objectifs qui lui sont assignés, il convient que les élèves soient correctement orientés vers la formation qui leur correspond le mieux. Ils doivent donc être bien accompagnés dans le développement de leurs compétences. C'est le sens de la réforme proposée qui repose sur ce qui se fait dans d'autres cantons romands et dans de nombreux pays.

 

Le Cycle d'orientation actuel, mis en place en 2011, a pour mission essentielle de favoriser la bonne orientation des élèves. Or, une étude du service de la recherche en éducation (SRED) de 2019 a conclu que cette mission n'est pas remplie à satisfaction et que l'organisation actuelle présente plusieurs lacunes.

 

Aujourd'hui, en première année du cycle d'orientation (soit en 9e), les élèves sont répartis en trois regroupements (R1, R2, R3) selon leur niveau à la fin de l'école primaire. Les deux années suivantes (soit en 10e et 11e), les élèves sont dirigés vers 3 sections (communication et technologie, langues vivantes et communication, littéraire et scientifique). Ainsi, le CO repose aujourd'hui sur une sélection précoce des élèves. Or, les constats faits sur le terrain à Genève montrent qu'une telle sélection a un effet négatif sur les compétences scolaires des élèves et leur engagement dans les apprentissages. De plus, elle renforce les inégalités.

 

La nouvelle organisation du Cycle d'orientation se fonde sur ce qui se fait dans d'autres cantons romands (Valais, Jura et Neuchâtel) ainsi que dans la majorité des pays. Elle s'appuie sur les études internationales les plus récentes et suit les recommandations de l'OCDE qui visent à ne pas séparer trop tôt les élèves dans des filières distinctes. Ainsi, la réforme prévoit de conserver, lors de l'entrée des élèves au CO, une organisation proche de celle du primaire, avec des élèves répartis indistinctement dans les classes (mixité). Au cours des 9e et 10e années, les programmes seront les mêmes pour tous, avec des exigences différentes et progressivement plus importantes dans certaines disciplines selon le niveau de l'élève. A partir de la 11e année, chaque élève sera orienté vers les voies Maturité ou Certificat, en fonction de ses choix et de ses résultats scolaires.

  • Le nombre d'heures d'information scolaire et professionnelle augmentera pour tous les élèves.

Un dispositif de formation et d’accompagnement des enseignants est prévu, notamment en termes de différenciation pédagogique dans le cadre de la gestion de classes mixtes.

DetAils de la réforme

D'abord des niveaux, puis deux voies :

 

Avec la nouvelle organisation du Cycle d'orientation (CO22), en 9e et 10e années, il n'y aura plus de regroupements ou sections. Les élèves seront dans des classes avec en moyenne 18 élèves (soit moins que l'effectif moyen par classe actuel). Dans certaines disciplines , il est prévu deux niveaux d'exigences différents (allemand et mathématiques en 9e, plus le français et l'anglais en 10e).

 

Le cycle d'orientation actuel : des élèves dans des regroupements séparés dès la 9e année :

CO22 : des élèves dans classes mixtes jusqu'en 10e année :

 

Cette organisation a pour objectif de mieux répondre à la diversité des profils des élèves. Par exemple, les bonnes compétences en mathématiques d'une ou d’un élève seront valorisées, quelles que soient ses aptitudes en langues étrangères ou en français. L'expérience montre que ce type d'organisation stimule les élèves les plus fragiles et permet de développer leurs compétences, sans péjorer pour autant les apprentissages des élèves qui ont plus de facilité.

La voie Certificat et la voie Maturité

 

Pour la 11e année, une organisation en deux voies est prévue :

  1. une voie Certificat qui vise principalement la préparation menant directement ou indirectement aux certificats (ECG, CFC), avec accès possible aux maturités professionnelles post-CFC et aux maturités spécialisées post-ECG. 
  2. une voie Maturité, qui vise principalement la préparation aux filières du secondaire II menant à la maturité gymnasiale ou professionnelle intégrée.

L’orientation dans les voies Certificat et Maturité de 11e année est déterminée par les notes obtenues, ainsi que par le niveau dans les disciplines à niveaux, en fin de 10e année.

 

Répondre aux besoins de chaque élève

 

A noter également que certains aménagements particuliers seront possibles sous certaines conditions, comme le dispositif sport-art-études, un parcours accéléré pour certains élèves ayant de grandes facilités ainsi que des adaptations et des dispositifs particuliers pour les élèves ayant de grandes difficultés.

 

Au final, la réforme permettra une transition en douceur entre l'école primaire, où tous les élèves sont dans la même classe avec le même niveau d'exigence, et le secondaire II organisé en filières distinctes aux exigences différentes.

 

Elle a été acceptée par une large majorité du Grand Conseil en novembre 2021. Il est prévu que la réforme entre en vigueur à la rentrée scolaire 2023.

 

Mixité et gestion des différences

 

Dans un système mixte, il n'y a plus de regroupements ou de sections. Les élèves sont regroupés au sein d'une même classe de 18 élèves, soit moins que l'effectif moyen actuel. Dans certaines disciplines, il est prévu deux niveaux d'exigences différents. Les élèves sont admis dans ces niveaux en fonction de leurs résultats scolaires dans la discipline concernée.

 

La plupart des pays européens ont une structure scolaire mixte pour les élèves de 12 à 15 ans. Les cantons du Jura, du Valais et de Neuchâtel ont également mis en place une telle structure. Toutes les recherches en éducation montrent que pour les élèves de 12 à 15 ans, un système scolaire sans filières est bénéfique pour tous les élèves. Il permet de prendre en compte les profils différents des élèves et offre une souplesse pédagogique et organisationnelle. De plus, il a un impact favorable sur les apprentissages et sur le climat scolaire.

 

Au-delà de la mixité, la réforme CO22 apporte aussi des réponses adaptées aux besoins particuliers des élèves (élèves allophones, élèves "jeunes talents" (sportifs et artistes), élèves en difficultés et élèves ayant de grandes facilités).

 

Par ailleurs, l'ensemble des dispositifs de soutien pédagogiques existants (appui, dépannage, co-enseignement, tutorat, groupe de besoin, suivi socio-éducatif, consultation santé, approche multidisciplinaire, etc.) sont maintenus.

 

Disciplines à niveaux

 

En 9e, il y aura deux niveaux en allemand et en mathématiques. Les élèves des deux niveaux seront dans la même classe et bénéficieront du même enseignement, mais seront évalués de manière différenciée.

 

En 10e, quatre disciplines comporteront 2 niveaux (allemand, mathématiques, mais aussi français et anglais). L'organisation pourra être variée : les élèves de différents niveaux pourront être regroupés au sein d'une même classe ou dans des groupes différents selon leurs niveaux. Quelle que soit l'organisation, les élèves sont évalués en fonction du niveau attendu.

 

En 11e année, l’enseignement dispensé se répartira entre des disciplines communes aux deux voies (Maturité et Certificat) et des cours à options. 

 

Source : ge.ch


Vivre à Vernier, un guide-pratique indispensable à tout habitant

Une brochure recensant l’ensemble des prestations communales vient d’être publiée. Elle est disponible gratuitement à la mairie.

 

On connaît aisément la piscine du Lignon, les Avanchets, éventuellement la mairie et le service de l’Enfance pour y avoir inscrit notre enfant à la crèche. Mais savez-vous que la Ville de Vernier compte également une douzaine de parcs ? Qu’elle peut vous aider à trouver un stage ou un emploi ? Qu’elle octroie des subventions lors d’achats de vélo traditionnel ou électrique ? Ou encore qu’elle compte plus de cinquante associations sportives ?

 

La brochure, Vivre à Vernier, fraîchement éditée, recense toutes les informations essentielles pour faciliter le quotidien des habitants. Elle regroupe également l’ensemble des prestations communales auxquelles vous avez droit. Ce guide pratique est distribué à toute personne intéressée à la mairie.

 

L’idée de départ était de réaliser une brochure informative uniquement à destination des nouveaux habitants. Puis, au fil de la réflexion, le projet s’est transformé. Le document achevé s’adresse ainsi à tous les habitants de Vernier, les nouveaux comme les anciens.

 

Chacune et chacun y trouvera son compte. Les derniers arrivés pourront y trouver toutes les démarches à effectuer en emménageant dans la commune ; les habitantes et habitants de  Vernier plus anciens y découvriront peut-être de nouvelles offres, lieux ou idées d’activités.

 

Info

Service guichet prestations

Rue du Village 9

Case postale 520

1214 Vernier

Tél. 022 306 06 70 - sgp@vernier.ch

 

Document :  Brochure Vivre à Vernier 

 

Source : www.vernier.ch

 


"Abus Ecoute - Parler en toute confiance" : le numéro anti-abus est actif

Le département de l'instruction publique, de la culture et du sport (DIP) ouvre, en partenariat avec le centre LAVI-Genève, un numéro gratuit à destination des (anciens) élèves souhaitant témoigner en toute confidentialité des situations d'abus sexuels et de harcèlement dont ils auraient été victimes ou témoins dans le cadre scolaire et extrascolaire. La helpline "Abus Ecoute – Parler en toute confiance" répond dès aujourd'hui au 0800 800 922.

Dans le sillage de la libération de la parole qui a surgi dans le monde occidental suite à l'affaire Weinstein, en octobre 2017, la presse locale s'était fait l'écho de diverses affaires de mœurs survenues dans les écoles du canton de Genève.

 

Mme Anne Emery-Torracinta, conseillère d'Etat chargée du DIP, est catégorique sur ce point : "Les élèves doivent pouvoir considérer l'école comme un espace sécurisé". Il s'agit donc d'appliquer le principe de "tolérance zéro" en matière d'abus et de harcèlement dans le cadre scolaire.

 

C'est pourquoi le DIP annonçait, en décembre 2017, un plan d'action en trois axes : ouverture d'une helpline en partenariat avec le centre LAVI d'aide aux victimes ; amélioration des dispositifs internes d'information, de prévention et de signalement des comportements abusifs au sein du DIP ; création d'une plateforme de veille ayant pour vocation d'anticiper, pour s'y ajuster en amont, les évolutions sociétales et leur impact sur la vie scolaire.

 

La première étape de ce plan est désormais réalisée avec l'ouverture de la ligne gratuite "Abus Ecoute – Parler en toute confiance" permettant aux élèves qui se sentent victimes d'abus sexuels, de harcèlement ou de comportements menaçant leur intégrité physique, psychique ou sexuelle – de la part d'un membre du corps enseignant ou d'un membre d'un personnel d'encadrement extrascolaire –  de se confier en toute sérénité.

 

Dès aujourd'hui, les professionnels du centre LAVI répondent au 0800 800 922 tous les jours de la semaine de 9h00 à 12h et de 14h à 17h – à l'exception du mardi matin.

 

L'ensemble de l'opération fait l'objet d'une communication auprès de toutes et tous les élèves du canton et de leurs parents – dans les écoles publiques comme dans l'enseignement privé.

 

Abus Ecoute - 0800 800 922 : un numéro de téléphone gratuit

 

  • Pour qui ? Elèves et apprentis victimes ou témoins d'abus ou de harcèlement passé ou présent.
  • Dans quelles situations ? Harcèlement ou abus sexuels, situations d'humiliation, comportements incompatibles avec les devoirs de fonction et menaçant l'intégrité physique, psychique ou sexuelle.
  • Pour quel objectif ? Témoigner en toute confiance de la situation qui vous préoccupe et faire le point sur les démarches possibles et/ou nécessaires.
  • Quels avantages ? Neutralité, confidentialité, accompagnement par des professionnels.

Source : www.ge.ch


Accueil adultes-enfants

L’accueil adultes-enfants est un lieu de découvertes, d’échanges et de socialisation. Il est ouvert aux enfants de la naissance jusqu’à l’âge de la scolarité, accompagnés d’un adulte. 

 

Dès le 30 août 2021 retrouvez votre accueil adultes-enfants aux horaires habituels.

 

Adresse :                 Avenue des Libellules 12bis

                               1219 Châtelaine

Téléphone :             022 754 93 80

 

Adresse postale :     Ville de Vernier

                                Service de l'Enfance

                                Case postale 520

                                1214 Vernier

Téléphone :              022 306 06 80

 

Contact :                   Direction : Mmes Martine PIROIA-VUISSOZ et Sabine LE COULTRE

 

E-mail :                     sen@vernier.ch

  

  • Châtelaine - EVE Bourquin - Avenue de Châtelaine 68, 1219 Châtelaine. Lundi : 9h30 à 12h et 14h à 17h.
  • Libellules - Edicule - Avenue des Libellules 12 bis, 1219 Châtelaine. Mardi : 9h30 à 12h et 14h à 17h et Vendredi : 9h30 à 12h.  
  • Vernier-Village - Jardin d'enfants (derrière la bibliothèque) - Rue du Village 57, 1214 Vernier. Mercredi : 9h30 à 12h.

L'adulte accompagne l'enfant et en est responsable. Sans Réservation. Cagnotte participative. Ouvert à toutes et tous. Fermé pendant les vacances scolaires. Port du masque obligatoire pour toute la durée de l'accueil.

 

 

Bus 22 et 23 : Arrêt Avenue de l'Ain

 

Bus 9 et  51 : Arrêt Usine-à-Gaz

 

Source : www.vernier.ch

Vous trouverez également l'Arcade sage-femme au même endroit.

info@arcadesf.ch

022 329 05 55


Communications avec les autorités

Nous avons écrit un courrier au DIP concernant la suppression d'un poste d'éducateur au sein de l'établissement Aïre/Libellules.

Vous trouverez ci-après l'échange de courrier.


FAPEO Infos